ODD: STANDARDISATION POUR LA PROSPÉRITÉ

On estime que 70% de la population mondiale vivra dans des villes d’ici 2050. L’urbanisation durable est donc devenue un élément clé des politiques des administrations du monde entier – les villes représentent aujourd’hui plus de 70% des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES) et 60-80. % de la consommation énergétique mondiale. Une fois encore, les trois participants à la Coopération mondiale dans le domaine de la normalisation (CEI, ISO et UIT) ont un rôle important à jouer dans la réalisation des objectifs de développement durable pertinents.

 

L’ISO 18091 fournit aux administrations locales des exigences en matière de gestion de la qualité et des lignes directrices visant à atteindre un développement durable au niveau local, y compris le déploiement de politiques nationales et régionales et l’interaction avec celles-ci. Il comprend un outil de diagnostic qui traite de la bonne gouvernance, ainsi que du développement économique, environnemental et social durable. La série de normes ISO 37100 traite du développement durable dans les communautés, y compris des exigences en matière de système de gestion, des indicateurs pour les services urbains et des indicateurs de qualité de vie et de performance pour les infrastructures de communauté intelligente.

 

Bien que la CEI ne dispose pas d’une suite unique de normes destinées aux villes intelligentes, elle fournit nombre des normes internationales nécessaires pour connecter et automatiser en toute sécurité l’infrastructure urbaine qui produit ou utilise de l’électricité et contient de l’électronique. Des centaines de normes internationales de la CEI entrent en ligne de compte pour adapter l’intégration de la production d’énergie, des bâtiments, des transports, de l’éclairage, des soins de santé, de la sécurité / sûreté et d’une multitude de services urbains et financiers aux besoins de chaque ville. Le groupe d’évaluation des systèmes de la CEI sur les villes intelligentes prépare actuellement une feuille de route pour une architecture de référence et une normalisation en coopération avec de nombreuses organisations différentes, notamment l’ISO et l’UIT.

 

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) ont un rôle crucial à jouer dans le développement des villes intelligentes en augmentant l’efficacité environnementale dans tous les secteurs industriels et en permettant des innovations telles que les systèmes de transport intelligents (STI) et la gestion «intelligente» de l’eau, de l’énergie et des déchets. Le groupe d’étude de l’UIT sur l’Internet des objets (IoT), y compris les villes et les communautés intelligentes, élabore des normes internationales et constitue une plate-forme internationale pour les parties prenantes des villes intelligentes (municipalités, instituts universitaires et de recherche, gouvernements et organisations spécialisées dans les TIC, notamment) connaissances afin d’identifier les cadres normalisés nécessaires à l’intégration des services TIC dans les villes intelligentes. UIT-T L. 1440 donne des orientations pour l’évaluation de l’impact sur l’environnement des TIC au niveau des villes, et une série de normes internationales de l’UIT énonçant des exigences et des directives pour les indicateurs de performance clés permettant de mesurer et de surveiller les transitions de villes intelligentes et durables. Plus récemment, l’UIT et la CEE-ONU (Commission économique des Nations Unies pour l’Europe) élaborent une nouvelle recommandation sur les indicateurs de performance clés pour les villes intelligentes et durables, afin d’évaluer la réalisation des objectifs de développement durable, qui devrait être approuvée d’ici la fin de 2016.

 

 

TOUT VOIR Ajouter une remarque
VOUS
Ajoutez votre commentaire
 
© Academy EdTech. 2019 All rights reserved.
X